Avantages aux salariés : le choix de faire plaisir et de créer du lien social

Les avantages aux salariés sont pléthore sur le marché. Ils font l’objet d’innovation constante pour répondre aux besoins des CE et par extension des salariés, dont il faut satisfaire les envies à la fois d’évasion, de plaisir, de culture, de pratique…Petit tour d’horizon des différents dispositifs mis en place dans les CE pour faire plaisir à leurs bénéficiaires.

Petite entrée en matière…

Si on regarde de près les entreprises, on constate que la différence de taille joue sur la diversité des avantages. En clair, si on travaille pour une grosse entreprise, on dépend à coût sûr d’un gros CE et on jouit plus facilement de multiples avantages. La guerre des avantages aux salariés fait donc rage sur le marché. Titres-restaurant, chèques déjeuners, primes ou assurance santé complémentaire, chèques cadeaux, cartes cadeaux, autant d’exemples d’avantages offerts aux salariés par les CE des entreprises mais qui restent aussi très inégaux selon la taille de l’entreprise. Ainsi, seuls 3,5 millions de salariés – sur 24 millions –bénéficieraient chaque année de tickets restaurants. Idem, seulement 9 millions de personnes bénéficieraient de chèques vacances tous les ans sur l’ensemble de la population salariée et la fonction publique. De la mise à disposition d’un logement ou d’une voiture de fonction, les avantages en nature peuvent être réellement conséquents, notamment ceux délivrés aux dirigeants. D’autres types d’avantages en nature suscitent de la jalousie auprès de nombreux salariés, ceux accordés par des entreprises de renom telles que EDF (abonnements à tarifs préférentiels), la SNCF ou Air France (billets gratuits). A noter : il est plus avantageux de travailler dans une multinationale de la finance ou au ministère des affaires étrangères que dans une PME du bâtiment. Le Si vous travaillez pour le Crédit agricole, à l’instar d’autres banques, l’entreprise, dotée d’un important CE, vous accordera une prime de presque 400 euros à la naissance de votre enfant, des primes annuelles de scolarité selon l’âge de vos enfants allant de 100 à 200 euros. Si vous travaillez pour la bancassurance, vous allez bénéficier d’un congé maternité de six mois payés à taux plein, de douze mois à demi-taux, des primes « fête des mères », des prêts financiers à taux faibles pour le logement…Bref, les avantages CE dont peuvent profiter tout salariés varient d’une entreprise et d’un secteur à l’autre, générant par là même des discriminations entre les collaborateurs. Malgré tout, certains avantages, comme les titres-restaurant ou les chèques-cadeaux, ne sont pas négligeables pour les salariés. Citons également la mutuelle d’entreprise, le chèque emploi-service, les prestations liées aux activités sociales et culturelles mises en œuvre par le comité d’entreprise qui interviennent là aussi pour offrir encore plus de pouvoir d’achat aux collaborateurs.

offre comite d'entreprise-magazine influence!CE-avantage aux salaries-comite d'entreprise-2

Les avantages monétaires

Les salariés des entreprises bénéficient en effet d’avantages monétaires. Ceux-ci varient d’une entreprise à l’autre. Des versements financiers qui ne rentrent pas dans le cadre de la rémunération peuvent être octroyés par l’employeur pour faciliter l’accès de ses salariés à une couverture médicale, dentaire ou optique ainsi qu’à des assurances complémentaires santé, à des systèmes de prévoyance ou à la participation à un plan de retraite (PEE, PERCO).

Les chèques déjeuners et tickets restaurants

Le Chèque Déjeuner est un titre restaurant cofinancé par l’employeur et le salarié. Il est totalement exonéré de charges sociales et fiscales et permet aux bénéficiaires de prendre leur repas dans un réseau de plus de 184 000 points de restauration partout en France. Depuis le décret du 2 avril dernier, les Chèques Déjeuner sont dématérialisés et la carte Chèque Déjeuner a fait son apparition. Innovante, pérenne, visible, pratique, simple d’utilisation et éco-responsable, elle cumule tous les atouts auprès des CE et de leurs bénéficiaires !

Les chèques vacances

Ils sont produits par l’ANCV et permettent de régler plusieurs types de dépenses afférentes aux vacances et aux loisirs (hébergement, restauration, voyages et transport, culture, loisirs…). Les chèques vacances sont acceptés chez 170 000 professionnels du tourisme et des loisirs. Ils sont valables 2 ans à compter de leur date d’émission. Le CE propose les chèques vacances dès lors qu’il est adossé à une entreprise de plus de 50 salariés. Dans le cas de TPE et PME, c’est le chef d’entreprise qui choisit ou non d’en faire profiter ses collaborateurs. « Au total, 4 millions de salariés bénéficient chaque année en France de chèques vacances, dont 142 000 travaillaient en 2013 dans des structures de moins de 50 salariés », dixit Philippe Laval, Directeur Général de l’ANCV. 80% du coût d’un chèque vacances sont pris en charge par l’entreprise, les 20% restants par le collaborateur lui-même. Bon à savoir, pour les entreprises : les chèques vacances sont exonérés de charges sociales et fiscales à hauteur, en 2014, de 430 euros maximum par an et par salarié bénéficiaire (hors CSG, CRDS). Les chèques vacances sont également déductibles du bénéfice imposable de l’entreprise sans plafond.

offre comite d'entreprise-magazine influence!CE-avantage aux salaries-comite d'entreprise-1

Les chèques cadeaux

Le marché des chèques cadeaux est en pleine expansion ces 10 dernières années. Pour vos salariés, c’est l’opportunité d’accéder à leurs enseignes favorites, voire de faire des cadeaux à leur entourage. A noter : plus de 50000 magasins acceptent aujourd’hui les chèques-cadeaux en France. Les chèques cadeaux peuvent aussi servir à récompenser une force de vente à la suite d’un challenge ou à gratifier des clients. Pour le CE, c’est aussi un outil flexible puisqu’on peut panacher les carnets avec différents montants. Tir Groupé, Cadhoc, Kadeos, les émetteurs de chèques cadeaux ont certes des points communs mais certains peuvent revendiquer une thématique (High-Tech, Grande distribution, Loisirs…). Les salariés apprécient la souplesse d’utilisation des chèques cadeaux car chacun reste maître du choix du produit, de l’enseigne et du moment de l’achat. Développer les activités sociales et culturelles du CE, être présent tout au long de l’année aux côtés des salariés et prendre en compte les intérêts de chacun tout en satisfaisant le plus grand nombre, autant d’atouts plébiscités par les CE. Signalons par ailleurs la facilité à mettre en place les chèques cadeaux puisqu’il suffit au CE de passer commande auprès d’un prestataire pour les distribuer ensuite aux salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *