Les Hautes-Alpes sont idéalement situées à 100 km de Grenoble et 180 km de Marseille. Cette région bénéficie à la fois d’un climat méditerranéen et d’altitudes qui assurent l’enneigement maximal de ses pentes en hiver. Leurs grands parcs naturels protègent faune et flore. Venez en toutes saisons profiter d’un espace de lumière, pur et préservé !

 

Les Hautes-alpes sont composées de territoires au caractère riche.

Tout au nord, le briançonnais

Ville et Pays d’Art et d’Histoire, Briançon est connue pour ses fortifications Vauban inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Proche de l’Italie, avec ses grands cols tels que l’Izoard ou le Galibier et ses hautes vallées sauvages à l’image de La Vallée de la Clarée, le Briançon-nais dispose de plusieurs établissements de bien-être. Un large panel d’activités sportives y est pratiqué, notamment au sein des stations de sports d’hiver du territoire : Serre Chevalier, Montgenèvre, ou le domaine de La Grave – La Meije, paradis du freeride.

 

Le mythique Parc National des Écrins

Le pays des Écrins, deuxième site d’alpinisme français et point culminant des Hautes-Alpes, est aussi un haut-lieu de la pratique du rafting et du canoë-kayak. Son caractère est aussi imprégné de son passé de site minier, à découvrir en visitant les mines d’argent du Fournel.C’est enfin, un territoire sauvage protégé par le Parc National des Écrins depuis 1972, avec ses glaciers et plusieurs sommets de plus de 4 000 mètres dont la barre des Écrins culminant à 4102 mètres.

L’authentique Guillestrois-Queyras

Parc naturel régional depuis 1977, le Queyras compte plusieurs stations-villages à l’instar de Saint-Véran labellisé ‘Plus beaux villages de France’ avec ses maisons traditionnelles de fuste. Tout près, il y a le domaine de la Forêt Blanche avec les deux stations internationales de Vars et Risoul. La richesse du territoire passe aussi par la place forte Vauban de Mont-Dauphin inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO et plusieurs sites remarquables : la Fontaine pétrifiante à Réotier ou la rotonde du plan de Phazy.

 

Se rafraîchir à Serre-Ponçon

Entre criques sauvages et eau turquoise, le lac de Serre-Ponçon est une mer à la montagne où l’on pratique toutes les activités nautiques. A l’embouchure du lac, Embrun, surnommée la « Nice des Alpes» pour la douceur de son climat, bénéficie du label « Ville et Pays d’Art et d’Histoire » grâce à un patrimoine culturel remarquable comme sa cathédrale Notre-Dame (XIIe).

 

Gap, cœur battant des Hautes-Alpes

La préfecture des Hautes-Alpes, conjugue modernité et qualité de vie ; elle est dotée d’équipements de sport et d’animations culturelles remarquables. Le Conservatoire Botanique National Alpin comble les amou-reux de nature. En été, sur le plateau du col Bayard, le golf de dix-huit trous laisse place l’hiver aux pistes de ski de fond. Escalade et parachutisme, sont pratiqués sur des sites de premier ordre comme sur l’aérodrome de Gap-Tallard ou sur la falaise de Céüse.

 

Le terroir au Champsaur – Valgaudemar

Entre haute montagne et étendues agricoles, ce territoire a tous les atouts : des stations de ski de renom dont Orcières Merlette 1850, de nombreuses activités de pleine nature, un terroir riche, une géographie atypique (bocage champsaurin) et des villages chargés d’histoire à l’image de celui de Saint-Bonnet.

 

À l’ouest, la lumière du Dévoluy

Au Dévoluy, tourisme et agriculture ne font qu’un. Ce massif impressionne par la lumière et la beauté des paysages. SuperDévoluy, c’est ‘LA’ station remarquablement équipée, avec un domaine skiable de 100 kilomètres de pistes qui culminent jusqu’à 2 500 mètres. Le Dévoluy abrite également des trésors naturels : les chourums, ces cavités naturelles propices à la spéléologie, et les résurgences des Gillardes. C’est à Saint-Disdier que se trouve un bijou d’architecture romane : Mère Église. Les amateurs d’itinérance emprunteront la route menant au Col du Noyer reliant le Dévoluy au Champsaur.

 

Buëch et les baronnies provençales

Au sud, le Parc naturel régional des Baronnies Provençales est un atout majeur. Entre vergers, champs de lavande et villages perchés, ce territoire fleure bon la Provence. L’été, les plans d’eau sont omniprésents. De multiples activités de pleine nature sont pra-tiquées. L’hiver, il est agréable de se balader en raquettes et de profiter de la proximité immédiate des stations de ski du Dévoluy. Le Buëch accueille l’observatoire astronomique de Moydans, l’illustration parfaite d’un ciel extrêmement pur.

 

Respiration et inspiration

 

Si vous appréciez l’air pur de la montagne, la nature et le soleil, la convivialité et l’authenticité, vous serez ravis de votre séjour dans les Hautes-Alpes, en hiver comme en été.

 

L‘hiver, autour de la neige

Vous aimez dévaler les pistes de ski, pratiquer le ski de fond, les raquettes ? Jouer en famille aux multiples animations qui vous sont proposées ? Venez dès cet hiver découvrir toutes les joies de belles stations à l’esprit convivial : petites et grandes, mais toujours sympathiques. Les Hautes-Alpes présentent 9 grands domaines skiables et 18 stations villages.Les grands domaines vont de 1850 mètres, jusqu’à 2800 mètres ; c’est le cas des stations de Serre Chevalier, Montgenèvre, Vars, Risoul, Puy Saint-Vincent, Orcières, Les Orres, Le Dévoluy. « En hiver, les touristes viennent pratiquer, le ski et le ski de fond ; randonner en raquettes ; faire des sorties en chiens de traîneaux ; se balader en motoneige et dans les stations, des tyroliennes viennent animer les séjours avec des sensations fortes » explique Isabelle Nicolas, chargée de Promotion Groupe et Affaires à l’Agence de Développement des Hautes-Alpes.

 

Ecologique

Le respect de l’environnement est une préoccupation de tous les acteurs du tourisme. « Toutes les stations ont mis en place de multiples initiatives en faveur du respect l’environnement ». Belles mais fragiles, les Hautes-Alpes sont un territoire vulnérable à admirer autant qu’à protéger. Conscients de la richesse de ce milieu d’exception, les haut-alpins, en quête du point d’équilibre entre protection et valorisation, ouvrent la voie vers une montagne plus durable pour demain.

 

Profiter pleinement en été aussi

Le cyclisme et le VTT sont depuis longtemps des activités emblématiques de la région, notamment avec le passage du Tour de France. En 2022, l’étape du 13 juillet arrivera à Serre Chevalier au Col du Granon. Quant au vélo électrique, il est de plus en plus pratiqué et permet à un grand nombre de personnes de profiter de la beauté des paysages des cols : de Izoard et sa case déserte qui donnent l’impression d’être sur la lune ; mais aussi les cols du Galibier et du Lautaret.

 

Terre d’accueil et de bien vivre

Les Hautes-Alpes vous offrent une multitude d’hébergements de toutes sortes, au cœur des stations, dans les villages voir en pleine nature. De très jolis hôtels mais aussi des hébergements aty-piques comme les ‘Bulles’ à la station des Orres, vous permettent de vivre des séjours à la fois actifs et de pure détente. « Ici, on conjugue doucement tous les aspects de la vie ; entre expériences toniques et moments de partage ». La gastronomie offre aussi un large panel de spécialités comme le tourton, un beignet fabriqué à base d’une purée de pomme de terre. « A l’origine, il était garni de pommes de terre, d’épinards et de fromage ; aujourd’hui, il se décline aussi en version sucrée, à la myrtille ou à la framboise ». Les salaisons, les fromages (bleu du Queyras ou Tomme du Campsaur), les fruits (Pomme de Haute-Durance) et des vins labellisés « IGP Hautes-Alpes » sont autant de spécialités à découvrir.

Côté vins, des vignerons ont repris le travail d’un ancien cépage, le Mollard, qui ne vit qu’en haute altitude et avec lequel sont produits des vins rouges. Alors qu’il était en voie de disparition, c’est à Théüs, au Domaine Allemand, que le mollard a retrouvé ses lettres de noblesse.

« Ici, tout est source d’inspiration. Une invita-tion au voyage au fil des vallées ouvertes au rêve et à l’évasion pour tous les amoureux de la montagne. Nos Alpes sont simplement éblouissantes. Elles proposent naturellement un cadre de vie si somptueux et si riche qu’elles ont la force d’inviter et d’émerveiller tout au long de l’année ».
Plus d’infos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *