Ils sont majeurs mais dépendent de leurs parents ; souhaitent lier vacances, découverte et apprentissage linguistique. Vers quelles solutions peuvent se tourner les jeunes majeurs ?

Calvin-Thomas propose différentes solutions. Il y a les séjours au pair, les études aux États-Unis, les stages et actions bénévoles et l’immersion en famille.

Au-pair-america

Le séjour au pair est malheureusement toujours réservé aux jeunes femmes. Chez Calvin-Thomas, 3 destinations sont proposées : les USA, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Le séjour au pair aux USA (Euraupair), proposé par Calvin-Thomas, permet aux jeunes filles âgées de 18 à 26 ans inclus de séjourner et de travailler légalement aux États-Unis, pendant toute une année, voire plus. Encadré par le Département d’Etat Américain (visa J-1), le programme Euraupair fait l’objet d’un contrat entre la famille et la jeune fille et offre de nombreux avantages aux participantes : rémunération, stage à NYC offert, billets d’avion et assurance médicale offerts.

Avec le programme Campus Access Calvin-Thomas met l’université américaine à la portée de tous. Il permet à un jeune Français ou européen âgé de 17 à 28 ans de partir étudier aux États-Unis, sur un campus universitaire, et ce quel que soit son niveau d’anglais. Calvin-Thomas garantit à chaque participant l’obtention d’une bourse d’études couvrant une partie importante de ses frais universitaires : cours, logement, repas. L’étudiant peut intégrer le campus pour une année universitaire ou pour suivre tout un cycle d’études (jusqu’à l’obtention d’un diplôme : Bachelor ou Master). Cinq formules différentes, avec possibilités de remise à niveau en anglais, existent. Des bourses sont également envisageables pour les sportifs de très bon niveau.

Si les jeunes veulent approfondir leur pratique de l’anglais, beaucoup souhaitent surtout profiter de leur séjour pour changer d’air. Calvin-Thomas, avec son programme Experiment permet aux étudiants, âgés de 18 à 28 ans, de vivre expérience professionnelle à l’étranger et de réaliser d’importants progrès en anglais. Trois formules : stage en entreprise aux USA, bénévolat dans une « Non-profit organization » aux USA ou bénévolat en Afrique du Sud. Durée des séjours : de 1 à 3 mois. Les participants sont hébergés en famille d’accueil. Calvin-Thomas se charge de trouver le stage en entreprise ou la mission de bénévolat en fonction des préférences des candidats et de leur profil.

Plus d’infos : www.calvin-thomas.com

Cours particuliers chez le professeur ou en école internationale, préparation au concours CPGE ou aux diplômes type TOEIC, stage en entreprise : Nacel propose tout cela aux jeunes adultes en quête de perfectionnement de leur anglais. Ces programmes, adaptés à chacun, sont un véritable atout sur le CV. Découvertes, échanges, progression et consolidation des acquis sont au rendez-vous. Côté stages, Nacel aide les jeunes dans leur recherche de l’entreprise et de l’hébergement. En effet, la réalisation d’un stage à l’étranger est une très bonne opportunité pour mettre à profit ses connaissances, tout en pratiquant l’anglais, langue souvent indispensable à l’obtention d’un emploi. Véritable valorisation pour son avenir, cette expérience sera enrichissante aux niveaux personnel et professionnel.  Avoir travaillé à l’étranger, même en tant que stagiaire, démontre une capacité d’adaptation, en particulier au monde du travail, et valorise la maitrise de l’anglais. Pourtant, la recherche d’un stage à l’étranger peut s’avérer difficile. Nacel propose un programme adapté au monde du travail et au profil de chacun. Le but étant d’accompagner le stagiaire au mieux et de le diriger vers l’entreprise répondant à ses attentes. Ces stages étudiants sont proposés dans plusieurs régions anglaises, choisies pour leur éclectisme en termes d’activités : tourisme, hôtellerie, finance, comptabilité, marketing, droit, de nombreux secteurs sont proposés !

Plus d’infos : www.nacel.fr

 SILC propose des cours de langues étrangères et des séjours linguistiques depuis 1965. Selon le type de programme qui vous intéresse : des cours en école de langue « générale », des cours  particuliers chez le professeur (formule One to One), la préparation aux diplômes de langue (TOEIC, TOEFL, IELTS, Cambridge exams), des séjours linguistiques pour étudiants de 18 à 25 ans, pour adultes de 30 ans et + ou de 50 ans et + ; des stages en entreprise à l’étranger ; la formule ‘Gap year’, consiste en un semestre ou une année dans une école de langue à l’étranger (par ex. en GB) ; le séjour solidaire : la participation à une mission volontaire en partenariat avec des organisations locales. Des formations professionnelles, essentiellement des cours d’anglais business à l’étranger, peuvent être pris en charge dans le cadre du CPF. La valeur ajoutée de SILC est la possibilité de programmes ‘à la carte’, c’est-à-dire une parfaite adaptation aux attentes du voyageur, afin qu’il atteigne ses objectifs. En effet, être bilingue ou maîtriser une ou plusieurs langues étrangères est une richesse indéniable : ouverture d’esprit, compréhension et tolérance, développement de l’esprit critique, sans compter les apports cognitifs, émotionnels, etc. Mais concrètement, dans un cadre professionnel : écrire sur un CV ‘Anglais : lu, écrit, parlé’ ne suffit plus à convaincre ; en revanche, une note à un test de langue, un diplôme de langue , avoir étudié à l’étranger sont des preuves tangibles et convaincantes pour un recruteur.

Plus d’infos : www.silc.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *