La Drôme, l’écologie pour nature…

Le département de la Drôme bénéficie d’une situation géographique unique dont découlent des paysages variés, façonnés par l’homme qui a su s’adapter aux différences de climats et de reliefs.

valence-drome

A la croisée des grandes routes de l’Europe, limite sud de Rhône-Alpes, terre de contrastes, d’ombre et de lumière, d’histoire et de passion, la Drôme s’épanouit entre Rhône et Vercors, aux portes de la Provence, dont elle a déjà, passé Valence, la petite pointe d’accent chaleureux, ensoleillé et parfumé. Son terroir est riche, généreux comme un fruit gorgé de soleil.

Terre de cultures et de productions animales très variées et plus nombreuses que partout ailleurs, la Drôme s’est orientée vers le Bio et est aujourd’hui le premier département Bio de France. Fort de cet engagement, l’agrotourisme et l’œnotourisme se développent pour répondre à cette envie de retour à la nature. Ce terroir d’exception offre des produits de qualité (truffes du Tricastin, huile d’olive de Nyons, ravioles du Dauphiné, nougat de Montélimar, picodon, Bleu du Vercors-Sassenage…) et les chefs cuisiniers atteignent alors l’excellence (8 chefs étoilés dans le département). Anne-Sophie Pic, au palmarès éblouissant, est notre plus célèbre ambassadrice. Et pour sublimer ces repas succulents, les vins drômois ne sont pas en reste, avec notamment trois crus des côtes du Rhône: Hermitage, Crozes-Hermitage et Vinsobres.

ASPic]

La Drôme, c’est aussi ses petits villages en pierres, perchés pour la plupart, qui séduisent tant de visiteurs avec leurs ruelles pleines de charme, sans oublier les champs de lavande et les oliveraies argentées. Les châteaux de Suze-la-Rousse, Montélimar et Grignan sont toujours là pour nous rappeler que notre territoire a une histoire, une mémoire.                                          Pour les amateurs de grand air, le Vercors, les Baronnies provençales et les stations de la Drôme proposent une offre sportive et familiale très variée, en toute liberté, en toutes saisons. La Drôme outdoor, ce sont à la fois les activités de plein air et l’itinérance, au fil des sentiers, au fil des jours.                                                                                                                                              Ainsi, pour traverser la Drôme du nord au sud, à vélo, à pied, ou en roller, on peut simplement suivre le Rhône qui délimite notre département, en empruntant la ViaRhôna, ce grand projet commun à 3 régions et 12 départements.                                                                                              La Drôme est un département très bien desservi par de nombreuses voies d’accès, dont le TGV qui s’arrête à Valence et Montélimar qui le font traverser parfois un peu trop vite. Les professionnels du tourisme drômois vous accueillent et vous organisent votre voyage de groupe et bien sûr, les familles !                                                                                                              La Drôme est particulièrement adaptée aux fans de la slow attitude !

Côté hébergement, la Drôme vous propose de très jolis campings. Envie d’insolite ? Il y a ici tous les modes d’hébergement qui feront de votre séjour, un moment très original. Vous pourrez par exemple choisir les cabanes de Carpat ou les Pods dans le Vercors, le tonneau de fortune à Chanos-Curson, les bulles du Domaine du Tisserand, l’Oasis Bellecombe avec ses cabanes perchées, ses yourtes et ses tipis, les chambres flottantes de Zenzilot au lac bleu, les cabanes en terre de Présent Simple, des hébergements sur pilotis et même, Oh Souvenirs ! des combi Volkswagen… Le Must !

BULLE-domaineTisserand

Le Drôme, c’est aussi des villes qui invitent à mieux connaître le quotidien des habitants et leur culture si cool. Ainsi, à Valence a trop souvent été considérée comme une étape pour les franciliens qui se rendaient sur la Côte méditerranéenne. Sa vieille ville avec ses rues commerçantes et piétonnes s’ouvre sur des places aux terrasses ombragées.                            Ne manquez pas d’admirer la Maison des Têtes et la Maison Dupré Latour du 16ème siècle et la cathédrale St-Apollinaire au décor polychrome. Suivez à vélo ou à pied les 17 km de canaux à ciel ouvert qui font le bonheur des petits, des grands et… des pêcheurs à la truite. Les soirées sont festives, notamment avec le Festival d’été à la programmation très variée.                Flâneries au Parc Jouvet ou croisière sur le Rhône au départ du port de l’Epervière, la détente est bien là, en toute simplicité.

Et si vous faisiez le choix d’un voyage itinérant ?

A pied, à vélo, à VTT, à cheval et même en roulotte : l’itinérance permet de profiter de chaque instant. L’office de tourisme vous facilite l’organisation de votre séjour itinérant et vous conseille des prestataires référencés.

Pays de randonneur, vous pourrez profiter pleinement de plus de 5000 km de sentiers balisés permettent en toutes saisons de se ressourcer dans la nature préservée de la Drôme : faites votre choix entre les sentiers de grande randonnée, les circuits « en boucle » pour des balades de quelques heures ou à la journée, les randonnées en liberté ou accompagnées. Vous pouvez opter pour le vélo et emprunter la ViaRhona, une « Véloroute – Voie Verte » qui permet de rallier le lac Léman à la Méditerranée et qui comprend 52 km en Voie Verte (aménagement de site propre réservé aux déplacements non motorisés) et 15 km de Véloroute (usage partagé avec les véhicules motorisés) dans la Drôme.

VELOROUTE2

La Drôme est riche d’itinéraires balisés pour les VTT et les vélos, qui traversent de très jolis villages. A cheval, 2500 km sont balisés pour ce type de randonnées, très appréciées des cavaliers en mal de grands espaces… Pour les familles, traversez la Drôme en roulotte, pour un weekend ou des vacances, en toute tranquillité avec un meneur permet de faire une vraie pause dans le rythme quotidien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *