Crèche, garde à domicile ou assistante maternelle… Quels sont les avantages et inconvénients des modes de garde qu’on propose aux familles ? Voici un point sur les solutions existantes pour trouver la solution la mieux adaptée à vos attentes.

 

La crèche collective, le début de la sociabilité

Municipale, privée ou d’entreprise, la crèche permet à l’enfant de découvrir la vie en collectivité avec ses règles. L’accueil collectif permet en effet à l’enfant d’avoir un premier contact avec ses pairs avant l’entrée en maternelle. L’émulation entre enfants développe l’autonomie, le caractère et les apprentissages. Une journée à la crèche est rythmée par les repas, le repos et les activités d’éveil. Géré par des professionnels qualifiés, la crèche contribue à l’éducation des enfants ; ce mode de garde est adapté aux enfants de 2 mois et demi à 3 ans. Une crèche accueille généralement entre une vingtaine et une soixantaine d’enfants dans des locaux spécialement étudiés pour les petits. Elle doit disposer de dortoirs, d’une salle d’eau, de salles d’éveils, et si possible d’un jardin. L’espace extérieur est rare dans les grandes agglomérations. Parfois, il s’agit d’une terrasse. Pour s’occuper d’enfants de moins de 3 ans, il est nécessaire d’avoir un diplôme d’éducatrice de jeunes enfants, de puéricultrice ou d’auxiliaires de puériculture. Un pédiatre est rattaché à la crèche ainsi qu’une psychologue.

Même s’ils sont petits, les enfants sont à même de participer à tout un tas d’activités et de jeux. Ils découvriront peut-être l’écoute de musique ou de conte, les jeux interactifs entre eux, le dessin ou les jeux de construction. Selon leur âge, ils pourront développer certains sens : écoute, toucher, vue, maniabilité des objets… avec des activités adaptées. Il est très important que les enfants disposent d’activités liées à leurs compétences afin qu’ils ne s’ennuient pas et qu’ils ne soient pas non plus en échec.

Le prix journalier ou mensuel de la crèche va dépendre du quotient familial.

En entreprise, la crèche permet aux parents salariés d’être à proximité de leurs bambins. Elle est généralement sous la responsabilité des RH ou du CSE. Elle accueille les enfants du personnel d’une ou de plusieurs entreprises. L’avantage de ce mode de garde est évidemment que cette crèche est située soit directement sur le lieu de travail des parents, soit à proximité immédiate. L’un des intérêts des crèches d’entreprise est de s’adapter aux horaires de travail des parents. Côté tarif, les parents paient le même prix que s’ils mettaient leurs enfants dans n’importe quelle autre crèche municipale, grâce aux aides de la CAF.

 

L’assistante maternelle : un mode de garde encore privilégié

Faire garder son enfant par une assistante maternelle est un peu comme un jackpot ! Si certaines d’entre elles sont formidablement impliquées auprès des enfants qu’elles gardent et souples pour les parents, d’autres ne le sont pas du tout. Les assistantes maternelles agréées accueillent à leur domicile de un à quatre enfants. Attention, un contrat de travail en bonne et due forme doit être signé par les deux parties. Avant de choisir une assistante maternelle, renseignez-vous !

 

Une nounou à domicile, le luxe ?

Là aussi, il y a tous types d’implications chez les nounous à domicile, surtout que le budget peut être très élevé. L’avantage de ce mode de garde est qu’une bonne Nounou sera à l’écoute de l’enfant et respectera son rythme. Activités et soins, repas et rangement de la chambre de votre enfant peuvent faire partie de ses tâches. Le recrutement d’une Nounou à domicile donne droit à des avantages fiscaux. Mais attention, une Nounou prend aussi des congés ou peut tomber malade : dans ce cas, il vous faudra trouver une autre solution de garde…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *