Tania Tropper : Activateur de bien-être en entreprise et ailleurs !

Depuis un an maintenant, Tania Tropper accompagne ses clients dans la quête d’une meilleure qualité de vie au travail ou dans le privé. Riche d’une expérience de 10 ans en agence de publicité, créatrice d’une chaîne de restauration rapide, aujourd’hui, l’experte en développement personnel a choisi de coacher celles et ceux que les émotions, souvent négatives, freinent dans le quotidien.

Comment avez-vous décidé de devenir coach ?

T.T : « Il y a quelques années, j’ai eu un grave accident lors d’une course à pied. J’ai essayé plusieurs méthodes, notamment pour gérer ma souffrance. Grace à  la mise en place d’une routine matinale, visualisation, écriture ou  yoga, j’ai réussi à mieux gérer ma douleur émotionnelle…J’ai aussi testé des techniques pour retrouver le sommeil ou gérer le stress, comme la méditation par exemple. Après une carrière dans la publicité et à la tête d’un concept de restauration rapide, j’ai pu me confronter aux réalités de l’entreprise et du management. J’ai formé et accompagné plus de 150 salariés de l’entreprise aux profils différents. C’est là que j’ai constaté que beaucoup de collaborateurs souffrent au quotidien, emprisonnés et limités par leurs peurs, leurs doutes et leurs émotions. J’ai mis en place un management bienveillant qui a directement impacté la vie de l’entreprise et celle des collaborateurs. Ce qui a favorisé ma nouvelle vocation : coacher et aider les autres. »

 

En quoi, votre façon de faire diffère-t-elle des autres coachs ?

T.T : « Je ne propose que des outils ou méthodes que j’ai testés moi-même ! J’aime la nouveauté. Je suis donc en mesure de faire profiter aux personnes que je coache des produits ou des méthodes novatrices en matière de développement personnel. Par exemple, le PSIO. Ce sont des lunettes de luminothérapie associées à un lecteur MP3. Objectif: favoriser la relaxation et le lâcher-prise. On peut méditer avec. Je travaille aussi avec l’EFT, Emotional Freedom Technique, qui via des points d’acupuncture, permet de gérer son stress, on peut en faire sous forme d’atelier découverte. Quelle que soit la méthode, je définis en amont l’objectif et le temps nécessaire pour l’atteindre. Quelque soit l’outil utilisé, le coaché reste l’acteur de son coaching ».

 

En quoi votre activité peut-elle intéresser les CSE ?

T.T : « Jusqu’alors, le CSE ne proposait que des offres culturelles et de loisirs à ses bénéficiaires. Aujourd’hui, il est aussi garant du bien-être des salariés. A lui de mettre en oeuvre des actions alternatives et innovantes en matière de qualité de vie au travail. Dès lors, j’invite les CSE à me confier l’organisation d’ateliers collectifs que j’anime sur des thématiques diverses comme la confiance en soi, affronter ses peurs, la bienveillance managériale. Mon ambition : anticiper le burn-out en permettant aux salariés de prendre soin d’eux dès maintenant. L’opportunité aussi de repartir avec une meilleure version d’eux-mêmes ».

 

Quelles sont les thématiques sur lesquelles vous intervenez le plus souvent en ce moment ?

T.T : Le manque de confiance en soi, la peur d’échouer et la dépression saisonnière sont les trois sujets pour lesquels j’accompagne beaucoup de personnes en ce moment, que ce soit à titre individuel ou collectif. On s’aperçoit que les problématiques sont les mêmes, en entreprise comme dans la vie personnelle. Le rapport à l’autre, à soi, est un enjeu majeur. Parfois, il est évident que le recours à des outils, concepts ou personnes ressources est capital pour provoquer le changement ».

 

Pour plus d’informations :

https://taniatropper.fr

34 Rue du Colisée . 75008 Paris

Tél. : 06 13 56 50 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *