Rhône-Alpes, cœur battant de la France

 Montagnes et plaines, avec en leur centre Lyon, cité culturelle et économique qui marque les esprits par son dynamisme et son goût de l’innovation. En car, en voiture, à pied ou à vélo, il y a mille façons de concevoir son séjour. D’un côté se situe la vallée d’un fleuve puissant, de l’autre un massif […]

 Montagnes et plaines, avec en leur centre Lyon, cité culturelle et économique qui marque les esprits par son dynamisme et son goût de l’innovation. En car, en voiture, à pied ou à vélo, il y a mille façons de concevoir son séjour.

D’un côté se situe la vallée d’un fleuve puissant, de l’autre un massif qui est à lui seul porteur de tant d’épopées… la région Rhône-Alpes est en quelques sortes le cœur historique et culturel de la France et s’organise autour de sa capitale, Lyon, la rivale de la capitale.

Qui ne connaît pas les Alpes du Nord et leurs domaines skiables ? Elles ont développé leur attrait, mis en œuvre de fabuleuses infrastructures touristiques depuis tellement d’années que nous connaissons tous ces stations, en hiver ou en été. Comment se démarquent-elles ? La ligne de crêtes séparant les Alpes du Nord et du Sud suit la limite sud du Vercors, passe par le col de la Croix-Haute, suit les crêtes sud du Dévoluy, passe par le col Bayard, suit les crêtes sud des Écrins et passe par le col du Lautaret. Cette limite correspond au partage des eaux entre le bassin hydrographique de l’Isère et celui de la Durance. Elles comprennent trois départements : la Savoie, la Haute-Savoie et l’Isère.

Mais, avant de suivre la vallée du Rhône, qui sépare la Drôme déjà provençale de l’Ardèche aux gorges spectaculaires, vous pourrez vous détendre dans la région lyonnaise. Les monts du Forez, St-Étienne sacrée « ville Unesco du design », la cité médiévale de Pérouges dans le Bugey, le festival de jazz de Vienne sont autant de raisons de s’y attarder.

Aussi, cette région viticole n’en n’a pas fini de vous étonner avec ses crus du Beaujolais, ou de la vallée du Rhône, et à un tablier de sapeur dans un bouchon lyonnais.

Lyon, France.

Nous vous présentons ici quelques territoires enchanteurs…

Besoin de calme et de tranquillité ? C’est dans le Roannais que vous pourrez poser pour quelques jours vos bagages. Cette ravissante destination est idéale pour déconnecter et respirer le temps d’un week-end. Située à environ une heure de Lyon, de Saint-Etienne ou de Clermont-Ferrand, ce territoire propose un contraste saisissant par la quiétude qu’il apporte naturellement. Ses plaines verdoyantes, ses collines aux formes généreuses, ses villages agréables et charmants, petits bijoux d’architecture, la Loire mystérieuse et charmeuse… On se trouve plongé dans un paysage de conte de fée. A tout cela, il faut ajouter un goût incommensurable pour la gastronomie avec ses produits du terroir, tout simplement exquis.

Le Forez, un territoire discret. Faire place à des temps de vrai bonheur partagé, c’est ce que propose le Forez. Son caractère singulier, notamment celui des paysages, est lié à la diversité de ses pays d’accueil. Un environnement multiple, surprenant, chargé d’histoire et de traditions vivantes, de partages et de rencontres, avec les habitants qui vous réservent un accueil bienveillant. Une invitation à vivre, à l’occasion de courts ou de moyens séjours, une expérience inattendue, à votre rythme. Sillonnez et explorez ce territoire aux trésors insoupçonnés qui vous surprend par la grandeur des sensations qu’il procure. Pays d’art et d’histoire, il offre maintes rencontres autour de ses produits emblématiques du terroir et ses savoir-faire ancestraux. Site remarquable du goût avec la Fourme de Montbrison – AOP, le Forez produit aussi des vins rouges, rosés et blancs en AOP Côtes du Forez ou des vins IGP du Pays d’Urfé et offre une gastronomie locale généreuse. Vous pourrez par exemple, visiter la verrerie de Saint-Just.

Il ne fait pas la Une des journaux et c’est pour cela que l’on vous a sélectionné le site naturel du Massif Mézenc Gerbier, qui offre une couronne de Montagne autour de la Loire naissante et ses premiers affluents. Les sommets de ces montagnes dont les plus anciennes affichent des rides de 12 millions d’années et un panorama à 360° constituent un lieu unique de ressourcement.

Besoin de sensations ? Michelin Voyages propose La Route des Grandes Alpes à moto

La route des Grandes Alpes est la plus belle des itinérances montagnardes offerte aux motards. De Thonon-les-Bains à Gap, vous parcourrez plus de 550 kilomètres ponctués des plus beaux cols des Alpes françaises. Villages traditionnels, gorges, panoramas à couper le souffle, baignade dans des eaux chaudes naturelles, l’arrivée en Provence et enfin la récompense : Le Lac de Serre-Ponçon ses eaux émeraude !

Vous partez de Thonon-les-Bains, merveilleusement située au bord du lac Léman et sur les contreforts des Préalpes. Sur la route des Grandes Alpes, commencez avec la traversée de 4 cols reliant les montagnes de Savoie à celles de Haute-Savoie. Entre stations de ski et villages traditionnels, arrêtez-vous aux gorges du Pont du Diable (dont les parois atteignent une soixantaine de mètres de hauteur) et au Grand-Bornand (village typique), avant de découvrir Beaufort, notamment la Coopérative laitière, pour reprendre des forces. La route vous mènera ensuite au lac de Roselend. Les plus intrépides pourront s’attaquer à la via ferrata du Roc du vent avant de redescendre dans la vallée de la Tarentaise.

Puis le deuxième jour, vous effectuerez le trajet entre Bourg-Saint-Maurice et Briançon. En traversant le parc national de la Vanoise, vous passerez par Tignes et Val-d’Isère. Le col de l’Iseran (souvent enneigé, renseignez-vous) vous permettra de rejoindre la vallée de la Maurienne, marquée par de nombreuses fortifications de Savoie. Ne ratez pas non plus Bonneval-sur-Arc, élu Plus Beau Village de France, sur votre route jusque Valloire, au pied du col du Galibier (2645 m) qui vous offrira un panorama remarquable. Vous passerez ensuite par le col du Lautaret (2057 m), le parc national des Écrins pour finir votre étape à Briançon.

Le troisième jour est consacré au trajet Briançon – Gap. Le col de l’Izoard vous ouvrira les portes du parc naturel régional du Queyras, abritant les plus hauts villages d’Europe, notamment Château-Queyras, étonnante forteresse. Direction Barcelonnette où les paysages de l’Ubaye vous ouvrent sur la Provence.

Quittant la Route des Grandes Alpes, vous rallierez Gap en surplombant les eaux bleues du Lac de Serre-Ponçon, plus grand lac artificiel d’Europe, qui offre une escale rafraichissante sur les contreforts des Ecrins.

Plus d’infos : voyages.michelin.fr

Amoureux des vins ? Le Geopark du Beaujolais est un incontournable

Connu dans le monde entier pour ses vins, le Beaujolais a hérité de l’une des géologies les plus riches et complexes de France, et par certains aspects, de la Terre ! C’est pour valoriser ce patrimoine exceptionnel, à deux pas de Lyon, que le Beaujolais est candidat au label « UNESCO Global Geopark ».

Le Palais idéal du Facteur Cheval

Le Palais idéal est un monument unique au monde, travail d’un seul homme, Joseph Ferdinand Cheval. En 1879, il décide de bâtir obstinément un palais imaginaire, inspiré par la nature, les magazines et les cartes postales qu’il distribue. La reconnaissance de son génie viendra d’artistes tels Breton, Picasso…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *