OT Calais

Calais, une destination de séjour et une halte sympathique avant de gagner l’Angleterre !

A Calais, la largeur de la Manche, qui sépare le continent de l’Angleterre ne fait qu’une trentaine de kilomètres. Territoire maritime, cette ville marquée par l’histoire, de Jules César à Hitler, est aussi terre d’aventuriers, d’artisans et d’industriels. A Calais, la journée va de découvertes du patrimoine aux activités nautiques jusqu’en sorties culturelles : tout est là pour passer un très bon week-end !

Calais, une porte historique vers Angleterre
Dès le moyen-âge, Calais fût une place forte et nul ne peut oublier l’épisode des Bourgeois de 1347 – immortalisé ensuite par la célèbre statue de Rodin qui rappelle le dévouement et le sacrifice de ces six notables calaisiens, prêts à laisser leur vie à Edouard III d’Angleterre après 11 mois de siège à Calais. De cette époque ancienne subsistent trois forts et la tour du guet
qui domine la Place d’Armes ; le monument le plus ancien de Calais. Du côté du patrimoine architectural de Calais, le beffroi et ses 78 mètres de hauteur [accessible en ascenseur], offrent une vue panoramique sur la ville et les alentours. L’hôtel de ville, mélangeant les styles Néo-renaissance et Flamand, est le symbole de l’union entre les deux villes de Calais et Saint- Pierre. On y admire une verrière art déco et visite la salle du conseil, où se déroula le mariage des époux De Gaulle en 1921. Une statue leur est dédiée sur la Place d’Armes. Des aventuriers aussi y sont venus, pour réaliser mains exploits. Ce fut lecas de Louis Blériot, le premier aviateur à traverser la Manche en avion (1909) et Matthew Webb à la nage (1875).

Les deux grandes guerres ont également marqué le territoire. En 1914-1918, la ville était une importante base arrière des fronts d’Artois, de Somme et de Flandres. cimetières militaires de Calais et Blériot-Plage rappellent que de nombreux hôpitaux étaient basés à Calais. Le quartier de Calais Nord a été totalement reconstruit suite aux dommages subis lors de la 2ème guerre mondiale, témoignages à découvrir en parcourant le Musée Mémoire 39-45. Sur le plan technique, la construction du Tunnel sous la manche fut aussi un exploit incroyable.

La culture dans tous ses états
Calais est une place multiculturelle. Si la ville porte en elle ce patrimoine prestigieux, ses habitants ont aussi leur histoire. On découvre ainsi le quartier des pêcheurs, dominé par le phare aux 271 marches et la dentelle de Calais-Caudry® qui a marqué l’histoire locale, à découvrir à la Cité de la Dentelle et de la Mode, lieu incontournable pour découvrir ce savoir-faire entre tradition et modernité. Cette année, l’exposition ‘Haute dentelle’ (du 10 juin 2018 au 6 janvier 2019) permettra aux visiteurs de pénétrer l’univers du luxe, avec des pièces d’exception parmi les maisons Chanel, Dior, Iris van Herpen…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au sein du Musée des Beaux-Arts se trouve une salle consacrée au travail du sculpteur Rodin. Face au parc Richelieu, ce musée inauguré en 1966 apporte un éclairage très intéressant sur la réalisation du chef-d’oeuvre des Bourgeois de Calais par Rodin. En plus de la sculpture des XIXème et XXème siècles, il abrite des collections classées liées à l’histoire locale : la peinture, les arts graphiques. Cette année, il accueille l’exposition ‘Jane & Serge’, l’album de famille par Andrew Birkin, du 9 avril au 4 novembre.

Le Dragon de Calais, pour enrichir l’image de Calais
Après la création d’oeuvres éphémères, Natacha Bouchart (Maire de Calais) et François Delarozière ont souhaité bâtir un projet de grande envergure qui s’inscrive dans le temps. Il s’agit d’une création permanente qui fera pleinement et durablement partie de Calais, qui représentera Calais et lui apportera un caractère unique. Ce projet doit permettre de forger une nouvelle identité à la Ville. Ainsi, à partir de 2019, dragon, varans puis iguanes envahiront Calais.

Tour-du-guet-avec-le-drapeau-de-Calais-Photo-Office-de-Tourisme-Calais-Cote-d-Opale

« A Calais, la vie est aussi dense la nuit. La ville possède la plus grande concentration de bars et discothèques du département. Chaque établissement ayant sa propre identité, les possibilités sont multiples pour s’amuser et passer un bon moment. La saison culturelle offre une diversité de programmations grâce à des lieux incontournables comme la Scène Nationale ‘Le Channel’ et son ambiance étonnante ou la scène du Centre Culturel Gérard Philipe, axée plutôt sur les musiques actuelles et les planches du Grand Théâtre de Calais. Plus estival et tourné vers la mer, le programme ‘Calais anime l’été’ dote la ville d’une animation digne d’une station balnéaire ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour se détendre et faire du sport
Calais est une ville du littoral. Dominée au sud par les falaises du Cap Blanc Nez, site naturel emblématique des Hauts de France, labellisé Grand Site de France, le Site des Deux Caps, en vis-à-vis avec les falaises blanches d’Angleterre a ainsi la reconnaissance de sa grande qualité environnementale. Calais bénéficie aussi d’une longue plage de sable avec ses chalets typiques. Cet environnement est propice aux activités nautiques. On pratique le char à voile, l’équitation ou le cerf-volant sur les grandes étendues de sable blanc. À Blériot-Plage, voile et planche à voile se pratiquent sur le plan d’eau de la Base Tom Souville, via les stages proposés par l’École Française de Voile. La plage de Sangatte est un spot réputé pour le kite surf et le paddle. Les marcheurs apprécient les chemins entre collines et marais. Le centre-ville de Calais offre de nombreux parcs et jardins pour se détendre entre deux visites…

Calais cultive le bon goût
Un réseau de producteurs locaux et de restaurateurs proposent des mets à partir des ressources locales. Amoureux de leur territoire, les professionnels de la restauration travaillent les produits de la terre, de l’élevage ou de la mer : une diversité qui fait écho aux différents paysages du Calaisis. Il ne faut surtout pas partir avant d’avoir dégusté le traditionnel ‘moulesfrites’, le ‘Welsch’, un plat d’inspiration britannique, à base de cheddar anglais ou encore le ‘Calais’ cuisiné à partir de pâte à macaron, de crème au beurre café et d’amandes… des gourmandises des tables et pâtisseries calaisiennes. Les visiteurs disposent d’un très large choix d’hébergements de tout niveau de standing. Hôtels, chambres d’hôtes mais aussi gîtes et campings vous reçoivent, en famille ou en groupe.

Une destination facile d’accès
L’autoroute A16 connecte Calais aux réseaux autoroutiers nord-européens, du Nord-Ouest de la France, à la région parisienne : Bruxelles et Paris ne sont qu’à 2 heures de route. L’autoroute A26 met Reims à seulement 3 heures.
Venir en train est aussi très rapide, de Lille, de Paris ou de Bruxelles. Avec 2 départs par heure et seulement 35 minutes de traversée, l’Eurotunnel permet de gagner simplement l’Angleterre. Avec 2 compagnies maritimes et jusqu’à 50 traversée par jour Calais est aussi le 1er port de voyageurs du continent.

Il fait toujours bon vivre à Calais
« Les événements qui se déroulent à la périphérie de Calais et la publicité qui leur est faite actuellement dans les médias ne reflète pas la réalité de notre ville qui demeure agréable à vivre et propose à ses visiteurs une très belle qualité d’accueil » explique Caroline Delanghe, de l’Office de Tourisme de Calais. « Toute une équipe est à disposition des voyageurs individuels et des groupes, pour organiser leur séjour. Nous disposons d’offres clé en main, mais nous nous attachons à toujours les adapter aux attentes de nos clients ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *